Actualité

Fontenoy du maritime : comment redynamiser et améliorer la compétitivité du pavillon français ?

Publié le 18/03/2021

« Travailler sur la compétitivité du pavillon français pour renforcer la place économique et industrielle maritime française », tel est l’enjeu du Fontenoy du maritime, dont la deuxième phase est lancée par Annick Girardin, ministre de la Mer, ce jeudi 18 mars. Cette nouvelle phase est accompagnée du lancement d’une consultation en ligne adressée aux Français, qui ambitionne de jauger l’attractivité du pavillon français et des métiers de la mer aujourd’hui en France.

Un enjeu : structurer des actions pour renforcer l’attractivité et la compétitivité de la filière maritime

Le Fontenoy du maritime, porté par Annick Girardin, s’appuie sur une réflexion engagée par la filière de la Marine marchande : comment redynamiser et améliorer la compétitivité du pavillon français ?

Pour répondre à cette question, le ministère de la Mer, aux côtés des autres ministères, s’est engagé dans une discussion approfondie avec l’ensemble de l’écosystème maritime. L’objectif : mieux connaître les attentes des acteurs et parties prenantes de la filière sur différentes thématiques, afin de structurer une politique publique autour de l’attractivité et de la compétitivité.

Trois thématiques principales de travail ont été identifiées.

  1. Stratégie de flotte : s’engager dans la transition énergétique et le développement de la flotte
  2. Développement de l’emploi et des compétences : vers des marins stratégiques
  3. Renforcement de l’industrie maritime au service de l’ensemble des acteurs de l’écosystème maritime

Ces thématiques sont pilotées respectivement par Marie-Françoise Simon-Rovetto, Jean-François Jouffray et Frédéric Moncany de Saint-Aignan.

Attractivité des métiers de la mer et du pavillon français : à vous la parole !

Le Fontenoy du maritime se déroule en deux phases. Le ministère de la Mer s’est d’abord attaché à réunir et à sonder l’écosystème maritime (armateurs, navigants, etc.), notamment grâce à 70 entretiens menés avec des acteurs de cet écosystème.

La ministre de la Mer a annoncé ce jeudi 18 mars le lancement de la seconde phase, avec une consultation publique qui doit permettre aux Français de s’exprimer sur les thématiques du Fontenoy, en partageant leurs idées et leur ressenti au sujet du métier de marin et du pavillon français.

Quelques minutes seulement sont nécessaires pour répondre à cette consultation, accessible jusqu'au 18 avril 2021. Les résultats de la consultation publique seront partagés dès le mois de mai 2021.