Les engagements de l'État, des pêcheurs et des scientifiques pour lutter contre les captures accidentelles de petits cétacés en Atlantique

Mis à jour le 07/05/2024

Actualité

Depuis plusieurs années, les échouages de dauphins en liaison avec les activités de pêche dans le golfe de Gascogne sont en augmentation. Cette situation très préoccupante demande la mobilisation de tous les acteurs concernés, aux échelons français et européen.

Illustration - Cétacés deux dauphins

©Jean Beaufort

Plan d'action du gouvernement pour lutter contre les captures accidentelles

D’importants épisodes d’échouages de dauphins sont constatés sur le littoral Atlantique en hiver depuis fin 2016, présentant des traces d’engins de pêche. Depuis, un groupe de travail national, co-piloté par le ministère de la Mer (DGAMPA ) et le ministère de la transition écologique (DEB ), et composé des scientifiques, des représentants professionnels et d’ONG, s’est constitué pour améliorer les connaissances et proposer collectivement des mesures pour limiter ces évènements.

Depuis l’hiver 2020-2021, la France s’est engagée sur de nombreuses actions visant à une meilleure compréhension des interactions entre le dauphin commun et les engins de pêche et à la réduction des captures accidentelles de petits cétacés. Par exemple, dès 2019, les chaluts pélagiques se sont équipés en dispositifs dissuasifs pour les dauphins communs (pinger). L’arrêté ministériel du 27 novembre 2020 a rendu obligatoire l'équipement de dispositifs de dissuasion acoustique pour les chaluts pélagiques et démersaux en paire dans le golfe de Gascogne à l’année.

Le Gouvernement met en place un nouveau plan d'action jusqu’en 2026. Ce renforcement du plan d’action a pour principal objectif de prendre des mesures supplémentaires pour évaluer les captures accidentelles de petits cétacés et les réduire à un niveau permettant de restaurer ou de maintenir en bon état de conservation.

L'Etat tâche de mettre à disposition de tous les informations utiles à la compréhension des pics d'échouages hivernaux et aux moyens mis en place pour mieux appréhender et résoudre cet enjeu. Un bulletin d’information bimensuel est ainsi publié tous les quinze jours concernant la période du 1er décembre 2023 au 30 avril 2024.

Suivi des échouages des petits cétacés sur le littoral Atlantique

Le graphique suivant présente l’évolution des échouages hivernaux depuis l’hiver 2017-2018 à aujourd’hui. Il permet de comparer les échouages aux années précédentes.  Le graphique présente les échouages de petits cétacés comptabilisés par le Réseau national d'échouages sur les côtes atlantiques françaises sur les périodes hivernales de 2018 à 2024.  Pour cette année, 819 échouages ont été constatés depuis le 1er décembre 2023, dont 179 sur la dernière quinzaine (du 16 au 31 mars 2024 inclus).  Cela représen

DGAMPA

Suivi des échouages des petits cétacés sur le littoral Atlantique

Le graphique suivant présente l’évolution des échouages hivernaux depuis l’hiver 2017-2018 à aujourd’hui. Il permet de comparer les échouages aux années précédentes.

Le graphique présente les échouages de petits cétacés comptabilisés par le Réseau national d'échouages sur les côtes atlantiques françaises sur les périodes hivernales de 2018 à 2024.

Pour cette année, 962 échouages ont été constatés depuis le 1er décembre 2023, dont 37 sur la dernière quinzaine (du 16 au 30 avril 2024 inclus).

Cela représente une baisse du nombre d'échouages relevés à la même période par rapport aux hivers de 2018-2019, 2019-2020 et 2022-2023.

Sur l'ensemble des périodes hivernales de ces dernières années, l'année dernière reste celle avec le plus d'échouages avec 1482 individus échoués (ensuite, l'hiver 2018-2019 avec 1123 petits cétacés).

Il est également possible de distinguer sur ce graphique, que les différents pics d'échouages des hivers précédents, se situent majoritairement sur le début du mois de février et sur le mois de mars.

Découvrez les bulletins de suivi de la période à risque 

Un bulletin bi-hebdomadaire est publié afin de suivre la mise en œuvre des actions du plan national. Un suivi des signalements des échouages de cétacés est également intégré à ce bulletin.

Saison hivernale 2023/2024

En savoir plus sur la protection des cétacés