Actualité

Prévention des noyades : les bons gestes pour se baigner en toute sécurité

Publié le 21/07/2022

Brises lames sur la plage du Lido
Crédits : Arnaud Bouissou / Terra
Le 25 juillet 2022 a lieu la troisième édition de la Journée mondiale de la prévention contre les noyades. À cette occasion, le Secrétariat d'État chargé de la Mer vous propose un focus sur les gestes à adopter pour se baigner en toute sécurité, seul ou avec des enfants, à la mer comme en eau douce.

Afficher la description de la vidéo

Pour se baigner en toute sécurité
Apprenez à nager
Accompagnez toujours vos enfants dans l'eau
Choisissez les zones de baignade surveillées
Tenez compte de votre état de forme
Retrouvez tous les conseils et tutoriels pour se baigner en sécurité sur sports.gouv.fr/preventiondesnoyades

Les gestes à adopter pour limiter les risques de noyade accidentelle

Le saviez-vous ? Les noyades accidentelles sont responsables de 1 000 décès par an, ce qui représente la première cause d'accident de la vie courante chez les moins de 25 ans.

Que ce soit en mer, en piscine ou dans un cours d'eau, la baignade est une activité qui nécessite d'être vigilant :

  • Assurez-vous de votre niveau de pratique et de votre condition physique : si vous avez un doute sur vos capacités, évitez de vous baigner !
  • Choisissez une zone de baignade autorisée et surveillée.
  • Informez-vous sur les conditions de baignade :  renseignez-vous sur les courants et les marées, et vérifiez que le drapeau n'est pas rouge.

Si vous êtes avec des enfants : 

  • Restez toujours avec eux, même quand ils jouent au bord de l'eau.
  • Baignez-vous en même temps qu'eux.

En cas d'urgence, appelez les secours en mer au 196 quand vous vous trouvez sur le littoral, ou composez le 18 pour appeler les sapeurs-pompiers.

Les chiffres des noyades, à la baisse entre 2018 et 2021

Tous les 3 ans, Santé publique France réalise une enquête sur les noyades, entre juin et septembre, sur l'ensemble du territoire français, avec le soutien du ministère de la Transition écologique, du ministère de la Santé, du ministère de l’Intérieur et du ministère chargé des sports. Elle recense l'ensemble des noyades, quelle qu’en soit l’intentionnalité (accidentelle, suicidaire, criminelle ou indéterminée), prises en charge par un service de secours organisé et suivies d’une prise en charge hospitalière ou d’un décès.

L'enquête 2021 indique qu'entre 2018 et 2021, les noyades accidentelles ont baissé de 10 %. Santé publique France indique néanmoins que cette baisse pourrait être liée à des conditions climatiques moins favorables à la baignade.