Conférence sur l’océan « Immersed in change »

Mis à jour le 11/06/2024

Actualité

La conférence internationale de haut niveau « Immersed in change » s'est tenue du 7 au 8 juin à San José au Costa Rica. En préparation de la Conférence des Nations unies pour l'Océan (UNOC 3) en juin 2025, l’événement réunissait des responsables politiques, des membres de la société civile, de la communauté scientifique, du secteur privé et autres acteurs concernés pour échanger sur les meilleures pratiques de gouvernance de l'océan.

© Kris-Mikael Krister

Agir pour la protection de l’océan

À l’occasion de la Journée mondiale de l’océan, le 8 juin, l’Organisation des Nations unies a invité tous les acteurs de nos sociétés à « Renouveler en profondeur notre action » en faveur de la protection et de la préservation de l’océan.

Afin de répondre à cet appel, Immersed in change a offert un espace d’échange de bonnes pratiques et d’expériences réussies sur des sujets liés à la gouvernance et à la santé de l’océan. L’événement a défini les sujets essentiels pour le programme mondial de l’océan et a encouragé des actions concrètes pour lutter contre les graves dommages environnementaux.

Présence du secrétariat d’État chargé de la Mer et de la Biodiversité

Hervé Berville, secrétaire d’État chargé de la Mer et de la Biodiversité, a participé à la cérémonie d’ouverture de la conférence. Il est venu défendre la vision ambitieuse portée par la France pour l’organisation de l’UNOC3, qui se tiendra dans un an. Il a fait le point sur les engagements internationaux nécessaires pour mieux protéger les écosystèmes marins et leur biodiversité, comme :

Il a participé également à plusieurs événements visant à mobiliser le secteur scientifique et la jeunesse, afin de mieux orienter l'action publique en matière de protection de l'océan à l'échelle internationale.

Durant ces deux jours, les participants se sont penchés sur les thématiques suivantes :

  • ressources halieutiques ;
  • lutte contre les engins de pêche fantôme ;
  • économie bleue ; 
  • technologie satellitaire pour la conservation et l’utilisation durable de l’océan 
    promouvoir l’accès mondial aux technologies de dépollution de l’océan ;
  • développements scientifiques pour lutter contre la pollution marine par les plastiques ; 
  • mise en œuvre efficace des accords mondiaux ;
  • mobilisation des ressources et des mécanismes financiers pour une santé et une gouvernance efficaces de l’océan.

Du 3 au 6 juin 2024, afin de préparer au mieux cette rencontre, l’Université nationale du Costa Rica a coordonné, avec les autres universités publiques du pays, l’organisation d’un congrès scientifique, le « Congrès de l’intégration des savoirs pour un océan durable » (CISOS24). Des chercheurs du monde entier y étaient attendus, dont une délégation de 25 chercheurs et représentants d’universités et de centres de recherches français.

France et Costa Rica ensemble pour l’UNOC 3

Dans un an, en juin 2025, la France et le Costa Rica organiseront conjointement la troisième Conférence des Nations unies sur l’Océan à Nice. La conférence doit apporter les solutions dont l’océan a besoin pour relever et résoudre les principaux défis auxquels nous sommes confrontés.

 

L’UNOC 3 permettra ainsi de valoriser, impulser ou soutenir différents processus en cours : l’instauration d’aires marines protégées dans les eaux au-delà des juridictions nationales ; la lutte contre la surpêche ; la pollution par les plastiques...

 

Elle contribuera également à la mise en œuvre de l’objectif de développement durable n°14 : conserver et exploiter de manière durable l’océan, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable.